Couleurs de Vie

Oeuvre à l’effigie de Mme Avon.

Je me souviens d’un moment précis lors de notre première rencontre.  J’ai été impressionné par la façon dont vous  parliez de couleurs. Ça m’a tout de suite plu et à partir de cet instant j’ai eu envie de créer ce bâton pour vous.

Voici les mots que vous m’aviez laissé pour m’inspirer et à partir desquels j’ai travaillé :

Cercle d’amitié – Enfants – Mort = Ange gardien – Ligne de vie – Nature – Bâton inachevé – Travail – Retraite – Mains – Conjoint- Fils et Petit-fils.

Et c’était parti.

zcouleurvie_1_pt

Voici donc enfin le fruit de cette rencontre , « couleurs de vie » est son nom.

J’ai choisi ce nom en raison de la dimension spirituelle que les choses ont prise en lien avec les couleurs et la ligne de vie qui figure sur votre bâton.

On ne peut la manquer.

Cette ligne de vie commence sa course au pied du bâton, confondue dans une gerbe de feuille d’acanthe. La nature, si importante pour vous, est dans mon œuvre source de vie, de votre vie. Au fil de cette ligne, des dates. Elles rappellent les souvenirs, au garde-à-vous devant des faits saillants de votre vie. L’espace entre les dates est pensé. C’est donc voulu que votre naissance apparaisse plus haut sur votre ligne de vie.

Démontable! Démonté! Couper! Bague!

Voilà la solution, une bague qui scelle amour et amitié.

Le cercle de l’amitié que vous souhaitiez apparaît sur cette bague représenté d’une manière enfantine et c’est finalement là que j’ai fait graver l’année 2005, soulignant de belle façon et mettant en évidence cette année charnière de votre vie.

Vous aviez fait le souhait que votre bâton soit inachevé, cette aspect apparaît au dessus de la bague, là où votre ligne de vie poursuit sa route.

Vous devrez à chaque jour d’anniversaire poinçonner la ligne de votre vie, laisser une trace de vie, une signature.

Par-delà cette ligne, c’est l’au-delà, la main qui reçoit, la main qui donne.

La poignée de votre bâton, où des mains se succèderont, la vôtre ainsi que celle de vos héritiers, représente ce passage entre la vie et la mort car au-dessus de votre poignée se trouve une autre bague, en argent cette fois-ci.

C’est un aspect du bâton que je considère important et dont je suis particulièrement fier. Cette idée confère au bâton une dimension spirituelle importante. Je vous invite à penser à un(e) héritier(ère) pour votre bâton.

Lorsque cette personne est choisie, je vous invite à signer cette bague, toujours avec le poinçon, par ce geste vous vous engagez à  être l’ange gardien de cette personne, par la suite cette personne refera le geste et ce de génération en génération.

Et pour cette ligne de vie, la couleur, qu’en est-il ?

Car je me suis bien sûr posé la question. La vie c’est quelle couleur? Quelle essence de bois utiliser ? Du cacique bien sûr, du cacique d’Amérique du sud, rouge comme la passion, rouge comme les nez de clown que les enfants adorent, rouge comme le sang, le sang don de vie.

Je me la suis posé ainsi qu’à plusieurs enfants et je vous offre leurs réponses. Vous les retrouverez sur la ganse entre-mêlés du bleu ciel que vous aimez. À la fin du document, j’ai mis l’intégral de leurs dires pensant que vous aurez plaisir à les lire vous qui appréciez tant les enfants.

Les couleurs sont donc réapparues à ce moment dans ma création et c’est encore une fois sur cette question que j’ai eu puissamment envie de créer pour vous. J’ai été étonnamment surpris de l’effet que cette question a pu avoir sur les gens en général car je me suis laissé aller à la poser aux adultes également. Mais là où j’ai été encore plus surpris, c’est l’effet que cela avait sur moi-même.

À vouloir poser cette question, je me suis exposé sans le savoir à un amalgame d’émotions parfois très intenses. J’y ai vécu la joie, l’étonnement, et on m’a fait sourire. J’ai été surpris, déchiré, consterné. J’ai eu peur d’être déçu de ce que j’allais entendre. Je n’ai pas osé la poser à certains proches.

Je réfléchi encore à cette vague de couleurs qui m’a frappé et je m’interroge sur le sens de tout cela. C’est ce qui fait que le bâton qui devait à l’origine s’appeler « ligne de vie », s’appelle maintenant «  couleurs de vie ».

Ce n’est donc finalement pas seulement l’œuvre qui reste inachevée mais aussi les pensées, les réflexions dans lesquelles votre bâton nous amène  car après tout la vie est faite d’une multitude de couleurs.

Donc selon vous, Mme Avon, la vie c’est quelle couleur ?!

Bon chemin, et mille fois merci de m’avoir inspiré de si belle façon.

Jacques Tardif

Artiste

zcouleurvie_5_pt
zcouleurvie_4_pt
zcouleurvie_2_pt