Échange

Une toile en échange d’un bâton

Voilà une autre œuvre significative dont je suis fier. Je te remercie Michel de m’avoir approché comme tu l’as fait, de m’avoir inspiré et également de m’avoir prêté ta confiance.

jacquesetmichl-7a

Le nom de ton bâton est révélateur. Je l’ai nommé « L’échange » et ce, pour plusieurs raisons. D’abord pour l’entente que nous nous sommes fixés au tout début de l’aventure :

une toile en échange d’un bâton. L’idée m’a tout de suite plue.

Échange également, en raison de cette dimension que tu m’as apportée; celle de rencontrer un autre artiste, de constater le prix à payer pour vivre de son art et de réaliser que c’est possible d’aller au bout de ses rêves.

Mais la véritable raison pour laquelle j’ai nommé ton bâton L’échange est la suivante : ton courage et l’adversité que tu as devant l’épreuve viennent à point dans ma vie.

Bien que mon épreuve ne se compare en rien à la tienne, il n’en demeure pas moins que tu m’inspires le désir de rester debout et de continuer. Voilà un bien bel échange je trouve.

Pour m’inspirer, tu m’as parlé de la famille. Tu m’as dit que pour toi la peinture = la liberté, la musique = la solitude et tu as fait également allusion à l’amitié.

C’est ce que tu retrouveras sur ton bâton.

En premier lieu la solitude, celle dont on se sert pour se ressourcer et refaire le plein. Elle est représentée par une portée musicale, sur laquelle figure les premières notes de ta chanson préférée « Les eaux de mars » de Georges Moustaki. La musique, chère à tes yeux est donc présente et en évidence sur ton bâton.

La liberté étant pour toi la peinture, il fallait bien que celle-ci figure également. Comme la peinture représente beaucoup pour toi, j’ai pensé à ta famille et à l’amitié, qui sont des éléments très chères à tes yeux, pour symboliser cette thématique.

Sur ton bâton, apparaissent quatre petits tableaux, réalisés par les trois femmes de ta vie et un ami cher, en l’occurrence, M. Leduc. Chacun y est allé de son inspiration, de ses couleurs et de ses sentiments.

L’ami d’enfance dont tu m’as parlé en décrivant ton père, est présent aussi. Une épinglette, à l’effigie de la fédération de pétanque, symbolise cette union riche et combien importante pour un enfant : celle d’un père, aimant et présent.

Autre épinglette: celle des armoiries des Boisvert. Comme ça, sur le chemin de Compostelle, tu pourras peut-être te dénicher un lointain frangin, un descendant.

Pour terminer, tu m’avais exprimé le souhait de pouvoir emmener avec toi quelque chose de ton défunt beau-frère. C’était difficile de passer à côté d’une telle demande.

Le haut de ton bâton est donc fait à partir d’un morceau de bois, récupéré par des complices dans l’atelier même de Denis. Un morceau de merisier, qu’il avait entrepris et auquel j’ai donné une nouvelle fonction soit, d’être la poignée de ton bâton.

Pour cette raison j’ai choisi de laisser la poignée au bois afin que tu puisses garder un contact direct avec la matière et ainsi créer l’unité dans l’échange d’une poignée de main.

Bonne route et que la vie te soit bonne !

Jacques Tardif

Artiste

dscf0871
dscf0872